Le corps d’un super parent | Le cerveau

Le parent d’un enfant différent est dans mon livre à moi, un « super-parent » (prononcer le comme si vous diriez Superman!!!), car il doit combattre et accepter des maladies au nom imprononçable, car il affronte au quotidien l’adversité bureaucratique, mais surtout parce qu’il devient le roi de l’adaptation et de la polyvalence.  En effet, qu’il soit mécanicien ou libraire, il peut cumuler par la force des choses plusieurs titres comme aidant, ergothérapeute, physiothérapeute, psychoéducateur, orthophoniste…

Je me plais aussi à imaginer que le corps du super parent s’adapte en fonction du nouveau rôle qui lui est assigné et de toutes les tâches qui s’y rattachent. Il développe ainsi de super pouvoirs.

Voici donc le premier d’une série de quatre billets sur les super parents, leurs super pouvoirs et les effets sur leur corps. Commençons par le cerveau….

2-PicMonkey Collage

Je vous invite à me partager les super pouvoirs que vous avez développés ou perçus chez un parent de votre entourage.

Le prochain billet portera sur les mains et les pieds des super parents.

Vous voulez partager...Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *