« Les mémoires » et la météo

Petit billet parlant encore de la mémoire. Il faut dire que c’est un terme récurrent chez nous.

 

Journée pluvieuse de l’automne dernier

 

Fiston : « Ohhhh maman, vite un parapluie pour protéger « mes mémoires ». Je ne voudrais pas qu’elles soient toutes mouillées »

 

Je crois que Fiston a décidément une vision poétique et animiste de sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *