Accueil

Il arrive parfois que l’on se sente comme un mauvais parent et que l’on doute de l’amour que l’on porte à notre enfant ou que ce dernier nous rejette. Et ce, que l’on soit parent d’une famille adoptante, biologique, recomposée ou d’accueil.

Toutefois, il est possible de rendre votre relation d’attachement avec votre enfant moins souffrante, et ce, sans jugement. J’ai des pistes de solutions pour vous…

Il arrive aussi parfois que la parentalité soit une souffrance, car elle est assombrie par un deuil périnatal.  Un deuil qui peut vous emplir de tristesse, de culpabilité, de déni.

Je suis alors là pour vous accompagner dans ce deuil et vous aider à retrouver un équilibre dans cette épreuve.

Me contacter :

819.690.3914 • info@anikbertrand.com

Les milieux avec lesquels j’ai eu la chance de collaborer