« Les mémoires » et le temps

Fiston à une fascination pour tout ce qui s’active dans sa tête dont son cerveau, mais ils donnent aussi une vie concrète et beaucoup de pouvoir à sa mémoire qu’il appelle affectueusement « ses mémoires ».  En voici un exemple…

Fiston est agité et nous lui demandons de se calmer. Il nous annonce donc avec toute l’attitude dont il est capable : « Je m’en vais réfléchir dans ma chambre. Je vais mettre beaucoup de mémoire dans ma tête. »

Après 3 minutes…

« J’ai terminé, j’ai remis beaucoup de mémoire… mais plus vite. »

La vitesse est probablement un effet secondaire d’un TDAH lourdement soupçonné :).

 

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *